Et si on parlait du bracelet de cheville?

Et si on parlait du bracelet de cheville?

20 novembre 2019 Non Par shop

Le port de bijou a été vulgarisé depuis fort longtemps. Dans la culture occidentale, il se met pour orner son bras pour les bracelets, ses doigts pour les bagues, son cou pour les colliers, ses oreilles pour les boucles, etc. Auparavant il était porté pour présenter son appartenance à un clan ou à une classe sociale ou même encore son statut marital. Dans les pays comme l’Inde le port du bijou à encore une forte connotation. Or dans les pays européens, le port du bijou exprime plutôt un état d’esprit ou un style de vie. Les rappeurs en Amérique par exemple, arborent de gros bijoux en or ou en argent ornés ou non de diamants sur leurs chaines, bracelets, bagues de doigt et/ou de dents pour afficher leur fortune. Plus le bijou est gros plus on est riche. Tout doit être tape à l’œil en commençant par ce que l’on porte sur soi. De façon générale, porter un bijou est plutôt vu comme un accessoire qui vient donner une touche supplémentaire à sa tenue ou son style vestimentaire.  Mais parlant des bracelets et bijoux aux chevilles, quelle est leur véritable signification? Varie-t-elle d’une culture à une autre? Peut-on les porter sans être perçue comme une personne vulgaire? Nous vous dirons tout cela dans les lignes prochaines.

Chevillière

Bracelet de cheville: Vulgaire ou pas vulgaire?

Le bijou en général quel que soit la culture est signe de beauté. Il est là pour donner une certaine allure à celui ou celle qui le porte. Sur la tête, sur le cou, au poignet, aux oreilles ou encore aux reins il permet d’embellir davantage son corps et le mettre en valeur. Pour ce qui est du bracelet de cheville généralement porté par la gente féminine, il est perçu d’une toute autre manière. Dans les cultures ancestrales, il pouvait signifier le nombre d’enfants, pouvait représenter un talisman pour chasser les esprits de mauvais augures ou encore être arboré lors de grandes cérémonies ou rituels traditionnels. Chez d’autres encore il était le symbole de la disponibilité d’une femme. Le port de ce bijou à la cheville existe donc depuis l’antiquité mais avec le temps, les filles qui en portaient ont été cataloguées de vulgaires. En fonction qu’il était porté sur la cheville gauche ou droite il présentait l’orientation sexuelle de ces dames. Fort heureusement ce ne sont que des idées reçues issues d’histoires passées. Aujourd’hui porter une chevillière c’est montrer son élégance, sa sensualité.